Supervision de régie de diffusion multicanal


Vue régieLe logiciel LoriotPro BE (Broadcast Edition) dédié au contrôle du fonctionnement de régie numérique de diffusion de télévision a été mis en œuvre au sein de la nouvelle régie de Canal+  Overseas opérée par la société Ericsson Broadcast Service France. Cette régie audio vidéo entièrement numérique est en charge de distribuer aux opérateurs de télécommunication et de télédiffusion environ 30 chaines.

La société française LUTEUS, éditeur du logiciel et partenaire de longue date et sur des projets similaires avec Ericsson Broadcast Service France a été retenue pour la supervision de cette régie de diffusion.

Le logiciel de supervision, grâce à son architecture interne de traitement multithreading, prend en charge la collecte et l’affichage de milliers d’indicateurs de présence et de qualité des signaux audio et vidéo. Il prend aussi en charge la supervision de l’infrastructure réseau pour les flux de données ainsi que les serveurs de diffusion et de stockage. Les opérateurs sont informés en temps réel par des alarmes sonores et visuelles, les évènements sont majoritairement sauvegardés dans des fichiers d’historique pour une analyse en différé.

La performance en quelques chiffres : Pour le contrôle de la diffusion et de la qualité des flux vidéo et audio, LoriotPro rafraichit environ 2300 indicateurs  de fonctionnement et/ou de performance. Chaque indicateur étant le résultat de la collecte et de la corrélation de plusieurs objets SNMP sur les 6 châssis des mosaïques Kaleido de Grass Valley et 60 châssis IQ Modular de Snell Advanced Media (SNELL & Wilcox). La période de collecte est de 1 à 5 secondes suivant la criticité de l’indicateur. Les 60 IQ Modular sont équipés en moyenne de 6 cartes sur lesquelles entre 2 à 15 objets SNMP sont collectés. On ajoute à cela les 147 indicateurs pour la surveillance des flux IPTV et la centaine pour la surveillance des serveurs vidéo et données et des équipments du réseau. Pour assurer ces collectes dans les contraintes de temps imposées, 150 threads se partagent le travail.

Une des problématiques fréquentes des chefs d’antenne dans un contexte comme celui-ci est la surveillance de nombreuses chaines simultanément, une trentaine sur ce site. Toute absence de signaux vidéo ou audio ou  de figé d’image (black, freeze ) doivent être repéré en quelques secondes pour déclencher les actions correctives nécessaires. Le challenge consiste donc à informer les opérateurs dans la seconde qui suit l’apparition d’un défaut puis à les aider à identifier rapidement et précisément la cause.

En ce qui concerne les flux audio et vidéo, les nombreuses mosaïques, des Kaleido de Miranda, fournissent déjà des alarmes visuelles, mais  la surveillance simultanée d’un si grand nombre d’écrans, 6 dalles de 16 écrans partagés entre la vidéo SD et HD et uniquement pour le contrôle des sorties vers les opérateurs est tout simplement impossible. LoriotPro intervient ici en centralisant toutes les informations fournies par les châssis Kaleido Miranda™ (maintenant Grass Valley) dans un écran de synthèse permettant d’identifier rapidement les défauts. Supervision DepartsDes messages sonores attirent l’attention de l’opérateur sur l’écran de supervision en cas de changement de statut, absence de signal ou perte de qualité.  Pour cela la puissance du moteur multitâche interne de LoriotPro est mise à contribution pour réaliser la collecte par SNMP des indicateurs d’état des signaux audio et vidéo présent sur les mosaïques, mais aussi des indicateurs des sources actives (ChangeOver) gérés par des cartes IQHC3193 (IQ Modular product) de chez SNELL. C’est environ 300 objets SNMP qui sont ainsi collectés toutes les secondes, analysés et traités pour une mise à jour tout aussi rapide de la vue globale de supervision.

Les visuels à dispositions des opérateurs de la régie leur permettent de descendre rapidement dans le détail de fonctionnement d’une chaine. Le visuel principal affiche l’état global audio et vidéo  de l’ensemble des chaines, par simple click une vue plus précise affiche le type d’anomalie perte de signal vidéo (loss), figé du signal vidéo (freeze)  ou image noir (black) pour la partie vidéo et pour chaque canal audio leur statut issu d’une corrélation des anomalies possibles.Contrôle départs vidéo/audio Comme dans la vue principale, suivant la sévérité de l’anomalie sur le signal de sortie SD ou HD correspondant, les couleurs rouges et oranges sont utilisées.

La rapidité de traitement de LoriotPro est obtenue par l’utilisation d’une base de données interne à LoriotPro contenant les valeurs des données SNMP collectées ou les valeurs issues de la corrélation de collectes que l’on nomme au sein du logiciel les « Global Objects ». Vous trouverez sur ce site de nombreuses explications sur leurs principes de fonctionnement et d’utilisation. Le principe fonctionnel de l’ensemble, comme on peut le voir sur le visuel ci-joint, présente d’un coté les équipements interrogés de l’autre le visuel de supervision et au milieu cette base de Global Objects ainsi que les programmes audits (thread) en charge des collectes. Le visuel (Active View) puise dans la base des Global Objects pour mettre à jour les blocs fonctionnels et leur couleur de statut.

Les opérateurs en charge de la maintenance technique disposent de visuel de détail avec le statut des composants constituant la chaine de traitement audio et vidéo. Le synoptique ci-dessous permet d’appréhender l’architecture utilisée pour le traitement audio et vidéo d’une chaine, des variantes pouvant exister suivant les besoins en signaux SD et HD. principe régie de diffusionSynoptique Channel

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme on peut le constater, le doublement des équipements et des acheminements au sein de la régie, mais aussi pour les départs vers les opérateurs, assure un très haut niveau de disponibilité. Il est cependant nécessaire de connaitre en permanence l’état de tous les composants et ceux qui sont actuellement actifs sur les départs,  l’opérateur de diffusion ayant besoin en permanence des flux sur les quatre sorties que lui fournit la régie.
Pour la supervision, les visuels plus détaillés comme sur la capture d'écran du synoptique de supervision d'un canal ci-dessus ont donc été utilisés de façon à identifier rapidement la source d’anomalie dans la chaine de traitement des signaux.
Les visuels utilisent un service interne de LoriotPro appelé Active View. Les Active View permettent de créer des visuels de toutes sortes à la manière de Microsoft© Visio™ puis ensuite de rendre les éléments graphiques dynamiques en fonction de valeurs collectées. Il est donc aisé sur un schéma existant d’ajouter des informatisons de statut dynamique en fonction de l’état des équipements, ici principalement les cartes de traitement audio et vidéo (glue) Snell. Sur le synoptique des indicateurs de statuts indiquent la présence du signal SDI dans tous les étages intermédiaires du traitement ainsi que le cheminement actif courant par la position des commutateurs Normal/Secours des 4 départs HD et SD.

Le système de configuration du logiciel utilise des fichiers descriptifs des équipements et des objets SNMP à collecter sur ceux-ci. Tout est fait pour facilement ajouter ou modifier les paramètres de collecte et rendre la solution évolutive et facile à mettre à jour. À titre d’exemple, voici un extrait de fichier de configuration  pour les équipements SNELL de la chaine numéro 13: SNELL IQSDA32

La zone en surbrillance concerne  une carte SNELL modèle IQSDA32-3G, un ampli de distribution sur 7 sorties d’un signal SDI HD. Cette carte est physiquement située dans un châssis de la gamme IQ Modular de SNELL en slot 13 et concerne un flux vidéo SD dans son cheminement Normal (non Backup). Sont déclarés sur cette carte, les deux objets SNMP à collecter qui indique respectivement si il y a un signal SDI en entrée et de quel type de signal il s’agit (HD,SD,3G). Des processus dédiés (Audit LUA) sont ensuite utilisés pour l’exploitation de ces configurations pour la collecte SNMP des indicateurs déclarés et pour l’affichage sur la vue de détail.
Les quatre départs d’une chaine vers les opérateurs de diffusion, deux principaux et deux secours, peuvent être alimentés indifféremment par une des quatre sources (HD/Principal, HD/Secours, SD/Principal, SD/Secours). Pour  assurer une commutation transparente des sources SDI, des cartes SNELL IQHCO31 sont utilisées. Basé sur la détection de présence de signal en entrée et/ou d’erreurs de signal, le basculement (Auto change-over) est automatique en fonction de conditions programmables.  La bascule manuelle est toujours possible  par GPI ou RollTrack.

La surveillance de ces cartes par LoriotPro s’appuie sur les objets SNMP suivants:
iqhco31setuploggingmasterstate"]="OK" --change over Master state : 
iqhco31setuploggingbackupstate"]="OK" --change over backup state : 
iqhco31setuploggingoutput1"]="MASTER" --Cmd 104 State 0=backup 1 =master : 
iqhco31setuploggingrulesstate"]="WARN:Off" --"ACTIVE:MASTER" --WARN:Off --*

La supervision des serveurs vidéo, des serveurs de stockage et de l’infrastructure réseau est aussi pris en charge par LoriotPro. LoriotPro réalise les collectes SNMP auprès des différents équipements et enregistre celles-ci dans des Global Object dédiés (base interne).  Sont  ensuite générés des fichiers de résultat au format XML et/ou JSON directement accessibles à distance par l’intermédiaire du serveur WEB de LoriotPro.  Ericsson exploite ensuite ces données côté client WEB pour la création de visuels au format HTML.

En conclusion, le logiciel LoriotPro Broadcast Edition démontre sur cette mise en œuvre, sa capacité d’adaptation à des contraintes de fonctionnement sévères tant en terme de volume de collecte qu’en terme de vitesse de collecte proche du temps réel. Par ailleurs, la souplesse de configuration apportée par l’utilisation du langage de script LUA intégré permet une mise à jour rapide de cet environnement en constante évolution.